UNE GRANDE HISTOIRE

Passion, course, victoires. De l'aéronautique à la moto. Une histoire faite de personnes, de joies et de drames.

Costruzioni Aeronautiche Giovanni Agusta

CES JEUNES AUDACIEUX DANS LEURS ENGINS VOLANTS

L'histoire d'Agusta commence en 1907, lorsque le comte Giovanni Agusta, aristocrate sicilien passionné d'engins volants, fonde la société aéronautique Agusta. Il s'installe rapidement dans le nord de l'Italie, à Cascina Costa, près de l'aéroport actuel de Malpensa. Le comte s'engagera par la suite dans le premier bataillon d'aviation de Malpensa. La production d'avions explose pendant la Première Guerre mondiale.

MV Agusta Meccanica Verghera

DES AVIONS AUX MOTOS

Le comte Giovanni meurt en 1927. Sa veuve, la comtesse Giuseppina, et son fils Domenico lui succèdent à la tête de l'entreprise familiale. Après la guerre, l'industrie de l'aviation tend à décliner et Domenico décide de diversifier son activité et de se lancer dans la construction de motos, sans pour autant abandonner la production d'avions. L'industrie de l'aviation reprend à nouveau du souffle pendant la Seconde Guerre mondiale, mais les motos entrent définitivement dans l'ADN de l'entreprise.

MV 98

LA PREMIÈRE MOTO DE MARQUE MV

En raison de la guerre, la production d'avions est interdite en Italie, la famille Agusta se concentre alors sur les motos. Elle crée la marque MV « Meccaniche Verghera » en 1945. La première moto de marque MV est officiellement lancée à l'automne de la même année. À l'origine, elle devait s'appeler « Vespa », mais le nom est déjà déposé ! Elle entre ainsi simplement dans l'histoire sous le nom de « MV 98 ». La passion des Agusta pour l'aviation se manifeste clairement dans leurs motos, leur donnant une âme course prononcée, et la MV 98 se forge un palmarès glorieux qui durera plusieurs dizaines d'années.

MV 98 Sport

LES QUARANTIÈMES RUGISSANTS

La MV 98 est immédiatement remplacée par le modèle « MV 98 Sport », avec un impressionnant moteur de 5 chevaux, une fourche télescopique, un cadre plus court et une tenue de route plus sport. D'autres modèles suivent bientôt, avec une augmentation de la puissance et de la cylindrée. Ils font sensation à la Foire de Milan en 1947, où Agusta présente également sa première version « de luxe » de la 98 d'origine.

MV Modello 98

MODELLO 98

La 98 cm³ à deux temps est la première moto de la marque MV.

Franco Bertoni

FRANCO
BERTONI

Premier pilote MV Agusta sur les 98 puis sur les 125. Sa première victoire, et celle de la marque, remonte à 1947 à Carate Brianza, près de Milan.

MV Zefiro 125 Bicilindrica

125 BICILINDRICA

La Zefiro125 bicylindre est surnommée la « petite grenouille » en raison de la sonorité de son moteur de 5 chevaux. Elle atteint la vitesse impressionnante de 85 km/h.

MV Scooter Tipo B

SCOOTER
"TIPO B"

Le scooter 125 cm³ MV Agusta est équipé d'un moteur monocylindre à deux temps et d'une boîte quatre vitesses.

Arcisio Artesani

ARCISIO
ARTESANI

Artesani est important pour MV Agusta dans son double rôle de pilote de course et d'essai. Il est le premier à piloter la terrible 500 quatre cylindres en course.

Manifesto MV

Les années
D'OR

Le succès de la piste a des répercussions sur les ventes de motos de série. Ce sont des modèles sportifs, mais aussi accessibles à la plupart. Le scooter de marque MV est également apparu en 1949, élargissant encore le marché. En 1953, les ventes ont atteint et dépassé la barre des 20 000. La même année, l'entreprise a ouvert une usine en Espagne avec une licence d'exportation vers les marchés internationaux.

MV 500 Turismo

500 TURISMO

La version route de la MV 500 course fait sensation au Salon de la Moto de Milan en 1950.

Leslie Graham MV 125 Bialbero

LESLIE
GRAHAM

Cet ancien pilote de la RAF chevauche la MV 125 twin cam pour sa première victoire d'une longue série, le 30 septembre 1951 à Thruxton en Angleterre.

Carlo Ubbiali

CARLO
UBBIALI

L'un des plus grands de tous les temps. Surnommé « le chinois volant » en raison de son apparence, il remporte cinq championnats du monde dans la catégorie 125 et deux dans la catégorie 250. Il devient également trois fois champion d'Italie dans la catégorie 125 et remporte deux fois le titre 250.

MV Pullman

PULLMAN 125

Simple, robuste et confortable, la pullman « à grosses roues » remporte un énorme succès.

Fortunato Libanori

FORTUNATO
LIBANORI

L'élégant Libanori est l'un des favoris du comte Domenico. Parmi ses nombreuses victoires, citons notamment la course de 1955 à Crema avec la 175 MV à un arbre à cames équipée du kit twin-cam.

MV Agusta Bell

HÉLICOPTÈRES ET
MOTOS DE COURSE

Ignorant les premiers signes d'une nouvelle crise imminente, Agusta décide effrontément d'acquérir les licences pour la production d'hélicoptères Bell. Cette manœuvre apporte une nouvelle technologie de pointe aux motos de course MV Agusta, déjà emblématiques, les rendant pratiquement invincibles.

MV 300 Bicilindrica

300 BICILINDRICA

La première MV Agusta conçue par un « célèbre » designer externe, Giannini. Elle est extrêmement raffinée même sur le plan technique, avec des détails avant-gardistes comme le démarrage électrique.

John Surtees

JOHN
SURTEES

Quand le comte Domenico l'engage, John Surtees est déjà une superstar, avec soixante-dix-sept victoires à son palmarès. Surtees offre à MV Agusta son premier titre de Champion du Monde dans la catégorie 500.

MV 83 cc

OTTANTATRE

L'insolite 83 est une machine utilitaire et légère. Elle arbore une grande boîte à outils pour remplir l'espace central.

MV 125 Centomila

125 CENTOMILA

Cette moto légère de 125 cm³ est si fiable que sa garantie est étendue à 100 000 km, d'où son surnom de « centomila » (cent mille).

MV Scooter

SCOOTER
"CHICCO"

Le moteur monocylindre à deux temps de 155 cm³ de la Chicco est spécialement conçu pour ce modèle. Cette machine élégante, bien proportionnée, est lancée sur le marché au prix faramineux de 157 500 Lires.

Giacomo Agostini

DOMINATEURS INCONTESTÉS SUR PISTE

La possession de masse de voitures entraîne une forte baisse des ventes de motos, mais la réponse de MV Agusta consiste à offrir des modèles toujours plus innovants qui séduisent les véritables amateurs. Cette stratégie porte également ses fruits grâce aux succès ininterrompus de MV Agusta en course. 1965 est le début de ce qui deviendra probablement la plus célèbre combinaison de l'histoire de la moto de course : celle de Giacomo Agostini et du trois cylindres en ligne MV Agusta.

Mike Hailwood

MIKE
HAILWOOD

L'un des plus grands pilotes de tous les temps. Il invente la position « grenouille », les genoux écartés vers l'extérieur. Vainqueur du Tourist Trophy 1965 sur la 500 à 4 cylindres.

Bruno Spaggiari

BRUNO
SPAGGIARI

Champion d'Italie en 1964 dans la catégorie 125 avec la MV 125 twin-cam.

Giacomo Agostini

GIACOMO
AGOSTINI

Le partenariat le plus célèbre de l'histoire de la moto : Giacomo Agostini et MV Agusta. Au cours de sa carrière, « Ago » remporte 311 courses, dont 125 épreuves en championnats du monde et 10 TT de l'île de Man. Il remporte 13 championnats du monde et 18 titres italiens. Il renoue la victoire avec la marque en 1976 au Nürburgring.

MV 125 Regolarità

125 REGOLARITÀ

MV Agusta participe activement aux compétitions trial tout au long des années 60. La 125 Regolarità est spécialement conçue pour la compétition.

MV 4 Cilindri 600cc

4 CILINDRI 600CC

Étroitement liée aux motos de course de l'époque, la 600 quatre cylindres attirent les pilotes enthousiastes comme des aimants.

MV Agusta factory Cascina Costa

LA GLOIRE EN DÉCLIN ET LA FIN D'UNE ÉPOQUE

La domination d'Agostini et de MV Agusta sur les circuits du monde entier dure jusqu'aux années 70. Après le décès du comte Domenico en 1971, l'entreprise connaît des difficultés financières et une controverse interne sur la stratégie à adopter pour l'avenir. Le 29 août 1976, le quinze fois champion du monde de Brescia pilote une MV 500 pour sa dernière victoire en Grand Prix. C'est aussi la dernière apparition de MV Agusta sur la plus haute marche du podium. Une MV Agusta en difficulté poursuit avec un nombre limité de modèles et réduit les investissements en course avant de sortir la dernière moto des hangars de Cascina Costa en 1980.

MV 750 Sport

750 SPORT

Avec sa livrée rouge, blanche et bleue, elle peut être considérée comme la première « America ».

MV 350 Bicilindrica

350 BICILINDRICA

La 350 bicylindre est la réponse de MV Agusta à la demande croissante d'une moto mid-size mais extrêmement performante.

Phil Read

PHIL
READ

Combatif et rigoureux, Phil Read est le successeur naturel d'Agostini. Read n'était pas prêt à jouer les seconds couteaux. Le déjà quintuple champion du monde remportera un sixième titre pour MV Agusta. Réputé pour son goût du luxe, on le voit souvent arriver sur les circuits au volant d'une Rolls Royce blanche.

Claudio Castiglioni

RENAÎTRE DE SES CENDRES

En 1992, la marque MV Agusta est rachetée par Cagiva (CAstiglioni GIovanni VArese) de Claudio Castiglioni, qui avait commencé à produire des motos sous sa propre marque douze ans auparavant à Schiranna, au bord du lac de Varèse, après avoir repris l'entreprise éphémère Aermacchi-Harley-Davidson alors en difficulté. Le succès est immédiat, la marque MV Agusta ayant conservé une grande partie de son énorme popularité auprès des amateurs de motos de course.

Claudio e Giovanni Castiglioni

NAISSANCE D'UN MONSTRE

Ducati figure à l'époque parmi les acquisitions de Castiglioni, et la marque, aujourd'hui sortie de l'univers Cagiva, est alors sur le point de donner naissance à un nouveau paradigme de l'industrie : le roadster sport. On l'appelle le « Monstre » et la légende raconte qu'il tire son nom des figurines que l'on trouvait à l'époque dans les paquets d'une marque bien connue de chips. Apparemment, le fils du designer moto Galluzzi, aimait beaucoup ces chips.

MV Agusta

TECHNOLOGIE, SAVOIR-FAIRE ET DESIGN

Claudio Castiglioni est un entrepreneur à la vision extraordinaire doté d'une réelle passion pour la course. Il a à lui seul transformé l'industrie italienne de la moto, augmentant la production et investissant en recherche et développement dans la course et la production. À sa mort prématurée, en 2011, son fils Giovanni reprend la tête de MV Agusta. Giovanni continue sur les traces de son père, défendant les valeurs de savoir-faire, de design supérieur et de technologie de pointe. Sous sa direction, MV Agusta crée de véritables icônes telles que la Brutale, l'ultime roadster sport et, la F3, la meilleure moto de course poids moyen. Il est également pionnier dans la recherche de partenariats avec le principal centre de design de Pirelli et, Lewis Hamilton, cinq fois champion du monde de F1, pour créer des motos exclusives, sources d'inspiration. Une tradition rugissante qui se perpétue aujourd'hui sur les rives tranquilles du lac de Varèse.

MV F4 750

F4 750

La première moto d'une nouvelle ère. C'est aussi la première superbike, et toujours la référence absolue et inaltérable pour ce segment.

MV Brutale 750-1090

BRUTALE 750-1090

Premier roadster MV Agusta. Agressif, élégant. Un témoignage de design emblématique. Cette version est équipée d'un moteur quatre cylindres à quatre temps de 750 cm³.

MV F4 1000

F4 1000

Suivant la tendance générale à l'augmentation constante des performances, MV Agusta présente la F4 1000.

MV F3 800

F3

La superbike mid-size la plus sportive. Elle est équipée d'un moteur trois cylindres en ligne et d'un vilebrequin contrarotatif, outre de nombreuses avancées technologiques.

BRUTALE
3 CILINDRI 800

Issue de la F3, la nouvelle gamme Brutale est également équipée d'un nouveau moteur trois cylindres en ligne.

MV Rivale

RIVALE

Inspirée des « motards », la Rivale, présentée en 2013 à Vence, utilise le même moteur que la Brutale 800.

TURISMO
VELOCE

La première MV Agusta à cibler le segment des routières. Elle est conçue pour une conduite plus confortable, tout en conservant l'âme course MV Agusta.

MV Dragster

DRAGSTER

La gamme « motard » s'étend à la « Dragster », ainsi nommée en raison de son accélération fulgurante et de son pneu arrière extra large.

MV Stradale

STRADALE

Conçue comme la version d'« entrée de gamme » de la Turismo Veloce, elle présente les mêmes spécifications mais offre moins de protection.

MV RVS #1

RVS #1

Une réinterprétation complète et artisanale de la Dragster. L'art de la moto à l'état pur.

MV F4 Claudio

F4 CLAUDIO

Passé, présent et futur, la plus belle moto au monde. La MV Agusta F4 Claudio est l'aboutissement d'une histoire extraordinaire, une réalisation à même de changer radicalement le concept même de moto sportive. Fruit du flair de Massimo Tamburini et de l'intuition de Claudio Castiglioni (ce dernier tient à définir personnellement chaque détail), la F4 est présentée au public en 1997, devenant immédiatement « la plus belle moto du monde ». Ce lancement annonce un retour triomphal pour MV Agusta, une marque qui a remporté plus de trophées en Championnat du Monde que toute autre.

MV Agusta Brutale 1000 Serie Oro

BRUTALE 1000
SERIE ORO

La course est le banc d'essai suprême de toute conception technique, le champ de bataille implacable où chaque composant est sollicité à l'extrême, poussé à ses limites. C'est le « laboratoire » où de nouveaux concepts techniques sont expérimentés et, dans certains cas, conçus dans le seul but d'obtenir les meilleures performances possibles. La puissance de sortie doit être énergique, explosive et l'électronique, extrêmement raffinée pour permettre au pilote d'exploiter toute la vigueur, la pliant à sa guise.

MV Superveloce Ottocento

SUPERVELOCE
OTTOCENTO
- CONCEPT

L'histoire est le reflet du temps, formé de mémoires. Mais elle offre aussi un aperçu du futur. MV Agusta a pris racine au cours de batailles héroïques en compétition : 37 titres mondiaux, des victoires légendaires, des défis aux limites du possible. Des émotions qui ont contribué à la création de la légende « Meccanica Verghera ».

Jouer
Pause